Techniquement, les enseignants ont le droit à 16 semaines de vacances. Le reste du temps, ils doivent effectuer 108 heures de travail, soit 24h de cours devant élèves et trois heures hors classe en moyenne par semaine.

Pourtant, selon un sondage du Ministère de l'Education Nationale, les professeurs des écoles déclarent travailler 44 heures par semaine en moyenne...et selon notre expérience d'Edumooviens, nous savons qu'ils travaillent aussi pendant les vacances : les dates des mails reçus continuellement durant tout l'été (même le 28 juillet) à notre support le prouvent.

Alors, pour aborder sereinement cette période de transition entre vacances et reprise des cours, voici nos idées pour vous préserver !

A l'impossible nul n'est tenu...Fixez-vous des limites !

On le répète, mais le mot "vacances" a une définition bien claire dans le dictionnaire. Le fait de travailler plus n'apportera pas davantage de reconnaissance de la part des personnes qui ont des a priori sur l'enseignement. Vous pouvez donc envoyer balader la petite voix dans votre tête qui vous dit que vous pouvez faire mieux. Même en y passant vos vacances, vous ne pourrez jamais atteindre la perfection. Puisque vous êtes de simples mortels, autant prendre un peu de répit et arriver frais et dispos à la rentrée.

S'il paraît utopique d'arriver le jour de la rentrée les mains dans les poches, voici quand même quelques conseils pour que vos congés ne ressemblent pas à des stages renforcés de préparation de classe :

  • Définissez clairement le moment où vous allez commencer à préparer votre rentrée, et des horaires à ne pas dépasser. Et s'il le faut, paramétrez des alarmes ou demandez à vos proches de vous arracher l'ordinateur des mains. Vous avez peur de ne pas être prêts pour la rentrée ? Laissez leur chance à l'improvisation et à votre intuition !
  • Repérez les lieux dans lesquels vous travaillez le plus efficacement sans vous sentir contraints : certains préfèrent aller à l'école, d'autres aiment le confort du canapé... Ne négligez pas votre environnement de travail !
  • Paramétrez vos appareils pour ne pas recevoir de notifications liées au travail certains jours, ou au-delà/avant une certaine heure.
  • Ne vous laissez pas happer par Instagram, Pinterest et autres sites fourmillant d'idées, mais qui vont aussi vous faire perdre un temps fou (vous pouvez cependant terminer la lecture de cet article).
  • Organisez votre préparation : faites des listes de ce que vous avez à faire dans les deux jours, et déterminez trois priorités (oui, vous avez le droit de rajouter des choses que vous n'aviez pas prévues mais que vous avez fait quand même, pour avoir le plaisir de les rayer ensuite).
  • Vous écouter pour définir votre rythme de travail : travaillez-vous à fond sur un sujet pendant plusieurs heures, ou plutôt en vous donnant de petits objectifs alternés avec des pauses régulières ?  

Déguster une petite douceur

Rien de tel qu'une sucrerie ou une chococrerie pour relativiser le stress de la rentrée. Un gros chamallow ? Un petit ourson ? Un petit carreau de Lindt 99% ?
Chacun son petit plaisir...

Photo d'Alexa

Si vous avez encore une âme d'enfant, vous pouvez aussi vous laisser tenter par un très joli et très bon cupcake arc-en-ciel.

Fermez les yeux et souvenez-vous...

... de ce merveilleux moment que vous avez passé pendant les vacances. Rappelez-vous des odeurs, des bruits et des sensations de cet instant mémorable. Soufflez. Vous êtes bien. Prêt·e à profiter de la journée.

Photo de StockSnap

Profitez de votre vie sociale

Votre famille, vos amis et vos voisins ne disparaissent pas à partir du 15 août. Prenez le temps de les appeler ou de leur rendre visite, une bonne coupure, ça fait du bien ! Si vous vous entendez bien avec vos collègues, vous pouvez aussi compter sur eux : partagez un temps de pause ensemble entre deux accrochages de classe, ou alliez vos forces pour vous répartir le travail.

Souvenez-vous que vous faites partie d'une communauté...

... la grande communauté des enseignants qui tout comme vous, doivent préparer leur rentrée, dans un mélange de hâte et d'angoisse, et qui vont rencontrer les mêmes joies et les mêmes problèmes que vous ! Alors, pour rire un peu de votre condition et lâcher un peu la pression, rien de mieux que suivre Boualem et Stéphane de ParentsProfs dans leurs délires, sur Instagram par exemple. D'autres comptes drôles, vous en trouverez des tas, car c'est bien connu, l'humour de prof est le plus fin et le plus subtil qui soit.

Respirez !

Nul besoin d'être un as en yoga ou en sophrologie pour apprendre à respirer. Il existe quelques techniques très simples et facile à appliquer discrètement en classe. Dès que le stress monte et que vous sentez instinctivement votre respiration se resserrer, commencez par prendre 2 ou trois profonde inspiration/expiration. Effet immédiat, le stress ou l'énervement s'atténuent.

Et pour un retour au calme profond, la respiration carrée est vraiment magique. Cet exercice de relaxation permet de diminuer l'anxiété, réduire la tension artérielle, retrouver un sentiment de calme et dé-stresser. Elle est basée sur quatre temps : inspiration – rétention poumons pleins (on bloque le souffle) – expiration – rétention poumons vides. On vous a fait un petit mémo visuel, à garder à portée de main quand la moutarde vous monte au nez.

Préparez vos défenses immunitaires

Bientôt l'automne et ses hordes de miasmes. Alors pour conserver la forme et booster vos défenses, un bon réflexe peut être de commencer une cure de probiotiques, plus importante encore que la cure de vitamines. On a tendance à l'oublier, mais les petits apéros de l'été et les changements d'habitudes alimentaires peuvent avoir affaibli notre bouclier intestinal. Et le stress de la rentrée ne va rien arranger... Alors pour partir d'un bon pied, on prend soin de son bidou !

Choisissez-vous un mantra

Etre zen en toute situation ? Ne pas se laisser atteindre par les autres ? Apprendre à dire non ? Pas si facile... pourtant, d'autres se sont penchés sur la question avant nous et nous ont laissé leur sagesse en héritage. Voici quelques-unes de leurs pensées :

Chien hargneux a toujours l'oreille déchirée (Jean de la Fontaine)
On respecte un homme qui se respecte lui-même (Honoré de Balzac)
Toute méchanceté vient de la faiblesse (Jean-Jacques Rousseau)
L'homme tranquille est le maitre de l'agité (Lao-Tseu)
Soyez vous même le changement que vous désirez voir dans le monde (Mahatma Gandhi)

Sur ces belles paroles, courage et bonne rentrée à tous !